La légende de lady Godiva raconte que cette jeune épouse d’un seigneur avare de sa fortune aurait parcouru, au XIe siècle, à cheval et dans le plus simple appareil, les rues de Coventry, en Angleterre, pour protester contre les taxes exorbitantes imposées par son mari. l\.1ais personne ne savait à quoi elle ressemblait… jusqu’à aujourd’hui. En fouillant la première cathédrale de Coventry, des archéologues ont découvert un vitrail représentant le portrait d’une femme blonde. « Nous ne pouvons être sûrs à 100 % qu’il s’agit de lady Godiva, reconnaît Margaret Rylatt. Mais comme son mari était un bienfaiteur de la cathédrale, cela semble plausible. » L’équipe de Margaret Rylatt doit encore répertorier des milliers de morceaux de verre. Mais, même s’il s’agit de lady Godiva, elle sera habillée. Certains historiens pensent que selon la légende la jeune femme était « nue », tout simplement parce qu’elle ne portait pas ses plus beaux atours ce jour-là.

Laisser un commentaire